Règles pour le Ne Waza U10

Publié dans Participants

Voici les règlements d'arbitrage pour le Ne Waza de niveau U10:

  1. La durée de la prestation est de 1,5 minute chronométrées ou jusqu’à qu’il se marque un Ippon.
  2. Pour débuter, les compétiteurs viennent se placer face à face sans entrer sur la surface de combat. Au signal de l’arbitre, ils s’avancent au centre. 
  3. Au signal de l’arbitre REI, ils saluent ensemble. Par la suite, ils déposent le genou gauche au sol et prennent une prise Kumi Kata droitier.
  4. Au HAJIME, chacun essaie de renverser l’autre et de le prendre en immobilisation.
  5. Chaque fois qu’un combattant fait une amenée au sol, l’arbitre lève l’avant-bras, poing fermé vers le ciel tout en annonçant AVANTAGE tout en pointant la couleur de Tori. Les préposés verront à indiquer la marque au tableau.
  6. Dès qu’un combattant prend l’autre en immobilisation, l’arbitre appelle Osae-Komi en faisant le geste convenu et pointe la couleur de Tori. Les règles habituelles d,immobilisation et de sortie d’immobilisation sont appliquées.
  7. Quand une immobilisation est appelée, que celle-ci dure moins de 5 secondes (0 à 4 secondes), l’arbitre annonce TOKETA en faisant le geste convenu pour ensuite poursuivre en levant l’avant-bras tout en annonçant AVANTAGE en pointant la couleur de Tori. Les préposés verront à indiquer la marque au tableau.
  8. Si l’immobilisation dure entre 5 secondes et moins de 9 secondes, l’arbitre annonce TOKETA en faisant le geste convenu pour ensuite poursuivre en annonçant Yuko en faisant le geste convenu et en pointant la couleur de Tori. Les préposés verront à indiquer la marque au tableau.
  9. Si l’immobilisation dure entre 10 secondes et 14 secondes, l’arbitre annonce TOKETA en faisant le geste convenu pour ensuite poursuivre en annonçant WAZA ARI avec le geste convenu et en pointant la couleur de Tori. Les préposés verront à indiquer la marque au tableau.
  10. Si l’immobilisation dure 15 secondes, l’arbitre annoncera IPPON en faisant le geste convenu et poursuivra en appelant SOREMADE.
  11. L’arbitre fera relever les compétiteurs en leur demandant de reprendre leur place. L’arbitre annoncera la victoire. Les compétiteurs saluent ensemble en reculant d’un pas.
  12. L’arbitre demande aux compétiteurs de se serrer la main avant de sortir de la surface de combat.
  13. Comme lors d’un vrai SHIAI, si le signal de fin sonne pendant que Tori est en immobilisation, l’arbitre attendra que l’immobilisation se termine ou que Uke sorte avant de mettre fin au combat.
  14. Conversion des avantages en marque à la fin du combat :
    1. 5-6 avantages équivalent à un Yuko
    2. 7-8-9 avantages équivalent à un WAZA ARI
    3. 10 avantages équivalent à un IPPON
  15. Si Tori a 7 avantages et obtient un WAZA ARI en immobilisant son adversaire ou a un WAZA ARI suite à une immobilisation et marque un 7e avantages, l’arbitre annonce alors MATTE suivi de SOREMADE. Il applique alors la règle du SOGO GAESHI lors de l’annonce du vainqueur.
  16. Lorsqu’un des combattants marque un 10e AVANTAGE, l’arbitre annonce alors MATTE suivi de SOREMADE.  Il donne la victoire à celui-ci.
  17. À la fin du temps écoulé, l’arbitre donnera la victoire au combattant ayant la marque la plus élevé (YUKO, WAZA ARI) ou au combattant ayant marqué le plus d’AVANTAGES.
  18. Si à la fin du combat la marque entre les combattants est égale, l’arbitre annoncera IKIWAKE en faisant le geste convenu.

Rédigé par Luc Briand, responsable de la zone de la Mauricie (2006) — Adaptation Jacques Pouliot — CDH (2015)